MacMusic.org  |  PcMusic.org  |  440Software  |  440Forums.com  |  440Tv  |  Zicos.com  |  AudioLexic.org
Loading... visitors connected
4 Pages V  < 1 2 3 4 >  
Reply to this topicStart new topic
> Ingénieur Du Son Studio En Association / Intermittence, Comment Faire?
wfplb
post Thu 6 Sep 2012, 11:38
Post #21


Moderator
Group Icon

Group: Moderators
Posts: 3,768
Joined: 07-Dec 00
From: PARIS - FR
Member No.: 23




Citation (Pierre Bucco @ mar. 4 sept. 2012, 14:46) *
Tu ne peux pas être gérant d'une société et être intermittent du spectacle...
Inexact mon cher Pierre tongue.gif

À condition d'être (dans le cas d'une sarl) Gérant NON rémunéré et, éventuellement Associé NON majoritaire donc minoritaire et qu'il n'y ait pas de lien de subordination avec les cachets d'intermittent réglés par les autres employeurs. huh.gif blink.gif unsure.gif

Mais tout cela reste complexe et très loin de nos métiers...
C'est pourquoi il faut s'entourer de personnes réellement compétentes en ces matières


--------------------
Plombier, DéZingueur de HP, ferblantier
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Pierre Bucco
post Fri 7 Sep 2012, 09:59
Post #22


Hero
*******

Group: Members
Posts: 1,353
Joined: 20-Aug 03
From: Mouans-Sartoux - FR
Member No.: 23,328




Wplb, le fait d'être un simple gérant minoritaire salarié ne te permet pas de toucher le chômage... et tu pourrais être au IS ?

Tu as raison Heral mais auteur est vraiment un statut à part.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
wfplb
post Fri 7 Sep 2012, 11:24
Post #23


Moderator
Group Icon

Group: Moderators
Posts: 3,768
Joined: 07-Dec 00
From: PARIS - FR
Member No.: 23




Citation (Pierre Bucco @ ven. 7 sept. 2012, 10:59) *
Wplb, le fait d'être un simple gérant minoritaire salarié ne te permet pas de toucher le chômage... et tu pourrais être au IS ?

Tu as raison Heral mais auteur est vraiment un statut à part.
Mais je touche le chômage en tant qu'intermittent cool.gif
Un gérant peut aussi maintenant cotiser à une assurance chômage, bien que je n'en connaisse pas les modalités
Pour une société, il y a, au moins, deux stratégies de gestion possible:
  • Sortir des bénéfices et les redistribuer après impôt rolleyes.gif
  • Ne pas faire de bénéfices et vivre en partie sur le dos de la bête wink.gif
Je crois que dans ton cas tu a besoin de bénéfices (par exemple pour séduire ton banquier !)
Dans le mien, je n'en ai pas besoin, vu que ma sarl est une variante d'un IR avec déclaration des frais réel, lequel ne me permettrait pas de récupérer la TVA sur les achats...


--------------------
Plombier, DéZingueur de HP, ferblantier
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Pierre Bucco
post Sat 8 Sep 2012, 11:56
Post #24


Hero
*******

Group: Members
Posts: 1,353
Joined: 20-Aug 03
From: Mouans-Sartoux - FR
Member No.: 23,328




Citation (wfplb @ ven. 7 sept. 2012, 11:24) *
Citation (Pierre Bucco @ ven. 7 sept. 2012, 10:59) *
Wplb, le fait d'être un simple gérant minoritaire salarié ne te permet pas de toucher le chômage... et tu pourrais être au IS ?

Tu as raison Heral mais auteur est vraiment un statut à part.
Mais je touche le chômage en tant qu'intermittent cool.gif
Un gérant peut aussi maintenant cotiser à une assurance chômage, bien que je n'en connaisse pas les modalités
Pour une société, il y a, au moins, deux stratégies de gestion possible:
  • Sortir des bénéfices et les redistribuer après impôt rolleyes.gif
  • Ne pas faire de bénéfices et vivre en partie sur le dos de la bête wink.gif
Je crois que dans ton cas tu a besoin de bénéfices (par exemple pour séduire ton banquier !)
Dans le mien, je n'en ai pas besoin, vu que ma sarl est une variante d'un IR avec déclaration des frais réel, lequel ne me permettrait pas de récupérer la TVA sur les achats...

Ok je ne savais pas pour les intermittants. Moi dans ma précédente boîte j'ai été gérant pendant 20 ans, quand j'ai arrêté la boite tous mes associés ont profité du chômage sauf moi.
Le seul truc c'est qu'on peut prendre une assurance chômage privée pour chef d'entreprise.

This post has been edited by Pierre Bucco: Sat 8 Sep 2012, 11:58
Go to the top of the page
 
+Quote Post
heral
post Sun 9 Sep 2012, 10:14
Post #25


Moderateur Bouffon
Group Icon

Group: Moderators
Posts: 3,894
Joined: 06-Dec 00
From: Montpellier - FR
Member No.: 22




Citation (Pierre Bucco @ sam. 8 sept. 2012, 12:56) *
Ok je ne savais pas pour les intermittants. Moi dans ma précédente boîte j'ai été gérant pendant 20 ans, quand j'ai arrêté la boite tous mes associés ont profité du chômage sauf moi.
Le seul truc c'est qu'on peut prendre une assurance chômage privée pour chef d'entreprise.

oui, mais c'est pas le même chomage tongue.gif

puis tu devais etre gérant majoritaire, non ?
et donc forcement pas salarié ! (ça a été exactement mon cas en tant que gerant majoritaire et associé unique de mon EURL, 18 ans, morte au début de cette année R.I.P cool.gif )

apres, ne faut il pas faire attention quand ton entreprise dans laquelle tu serais éventuellement gérant et associé , te salarie ?
car , je pense qu'il doit être aisé à l'urssaf de démontrer qu"il n"y a aucun lien de subordination (tu ne peux pas etre à la fois l'employeur et le salarié)

et wikipedia dit : Lorsque le lien de subordination juridique manque dans l'exécution d'un contrat de travail, on peut considérer qu'il y a délit de marchandage.

AMHA, même sans contester le coté légal du montage (comme le précise william), je pense sincèrement qu'il vaut mieux exclure toute forme de gérance, fut elle minoritaire, rémunérée ou non , et ne garder à l'esprit le fait d'être un "simple" associé.
parce que si jamais l'URSSAF met son nez dans ton montage juridique, et que tu tombes sur un C.sse c...lle, tu peux perdre un temps fou, et surtout précieux.


--------------------
le heral, parce que je le vaurien
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Pierre Bucco
post Sun 9 Sep 2012, 11:09
Post #26


Hero
*******

Group: Members
Posts: 1,353
Joined: 20-Aug 03
From: Mouans-Sartoux - FR
Member No.: 23,328




Citation (heral @ dim. 9 sept. 2012, 10:14) *
puis tu devais etre gérant majoritaire, non ?
et donc forcement pas salarié ! (ça a été exactement mon cas en tant que gerant majoritaire et associé unique de mon EURL, 18 ans, morte au début de cette année R.I.P cool.gif )

apres, ne faut il pas faire attention quand ton entreprise dans laquelle tu serais éventuellement gérant et associé , te salarie ?
car , je pense qu'il doit être aisé à l'urssaf de démontrer qu"il n"y a aucun lien de subordination (tu ne peux pas etre à la fois l'employeur et le salarié)

et wikipedia dit : Lorsque le lien de subordination juridique manque dans l'exécution d'un contrat de travail, on peut considérer qu'il y a délit de marchandage.

AMHA, même sans contester le coté légal du montage (comme le précise william), je pense sincèrement qu'il vaut mieux exclure toute forme de gérance, fut elle minoritaire, rémunérée ou non , et ne garder à l'esprit le fait d'être un "simple" associé.
parce que si jamais l'URSSAF met son nez dans ton montage juridique, et que tu tombes sur un C.sse c...lle, tu peux perdre un temps fou, et surtout précieux.

Dans mon cas j'etait gérant salarié puisque minoritaire, le comptable m'avait prévenu à l'époque, et ça c'est vérifié après, d'ailleur dans les document que tu remplis quand tu demandes le chômage c'est bien marqué... Le gérant même minoritaire n'a pas le droit au chômage en tout cas dans le régime général...
Go to the top of the page
 
+Quote Post
lionel2p
post Sat 3 Nov 2012, 15:07
Post #27


Hero
*******

Group: Members
Posts: 1,276
Joined: 07-Nov 03
From: La Cité Radieuse - FR
Member No.: 28,427




Pour revenir sur mon premier post et être encore plus clair que je ne l'ai été, je tiens à apporter mon sincère point de vu.

Si je puis me permettre, la question de départ contient la réponse : en gros, puis-je avoir le beurre, la crémière et le cul de la crémière en prime.

La réponse est non....

Plutôt que de chercher la parade juridique qui n'existe pas, poses-toi une question simple. Quel est le statut et la manière de fonctionner qui convient à ta vie ?

Soit tu choisis de travailler pour les autres, de te mettre au service de productions, tu es intermittent du spectacle. Tu reçois un salaire en échange de ton travail.

Si ton envie est d'avoir un studio, de développer une entreprise et ton savoir-faire par le biais d'une structure, tu es entrepreneur. Et tu l'assumes....Tu es à ton compte, en Eurl, Sarl, Sas, indépendant, peu importe. Tu perçois un salaire, des revenus indépendants ou des bénéfices, selon la structure.Et cela ne t'empêche pas de facturer tes anciens clients, qui ne te verront pas comme un méchant AE qui casse les prix et le statut, mais comme une boite.

Mais tout avoir, non. Et qu'on se fasse allumer par l'ursaff, c'est le minimum. A force de montages et perversions, c'est le statut d'intermittent qui va disparaitre, et la vie des entreprises qui va se compliquer.

D'ailleurs, sur ce point, l'audiens a verrouillé le recours au CDD d'usage avec la certification des entreprises techniques, je le répète, et peu de gens ont pris la mesure de ce texte. Désormais, si tu es un studio ou une post-prod, tu dois passer un examen pour avoir le droit d'embaucher des intermittents....C'est tout frais et le résultat normal des truandeurs de tout bord. Du coup, ce sont comme d'habitude ceux qui jouent le jeu depuis le début qui trinquent.

La réponse est donc simple : faut juste que tu choisisses.

Je suis auteur et en SAS. J'ai pas de chômage, je paie un max de charges et d'impôts. Quand ça marche pas, c'est raide, très raide et ce fut longtemps le cas, à crever la gueule ouverte sans chômage. Quand ça marche, tu gagnes ta vie parfois au delà de la raison. C'est uniquement un choix, personne n'ira te demander de justifications pour ceci ou cela si ton choix est clair.

This post has been edited by lionel2p: Sat 3 Nov 2012, 15:17


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
heral
post Sun 4 Nov 2012, 10:36
Post #28


Moderateur Bouffon
Group Icon

Group: Moderators
Posts: 3,894
Joined: 06-Dec 00
From: Montpellier - FR
Member No.: 22




QUOTE (lionel2p @ Sat 3 Nov 2012, 15:07) *
La réponse est donc simple : faut juste que tu choisisses.
wink.gif I agree !


--------------------
le heral, parce que je le vaurien
Go to the top of the page
 
+Quote Post
ericlc
post Sun 4 Nov 2012, 18:50
Post #29


Moderator (et à travers !)
Group Icon

Group: Team
Posts: 3,628
Joined: 08-Jan 01
From: CUCURON - FR
Member No.: 148




Citation (lionel2p @ sam. 3 nov. 2012, 15:07) *
Si ton envie est d'avoir un studio, de développer une entreprise et ton savoir-faire par le biais d'une structure, tu es entrepreneur. Et tu l'assumes....Tu es à ton compte, en Eurl, Sarl, Sas, indépendant, peu importe. Tu perçois un salaire, des revenus indépendants ou des bénéfices, selon la structure.Et cela ne t'empêche pas de facturer tes anciens clients, qui ne te verront pas comme un méchant AE qui casse les prix et le statut, mais comme une boite.
Mais tout avoir, non. Et qu'on se fasse allumer par l'ursaff, c'est le minimum. A force de montages et perversions, c'est le statut d'intermittent qui va disparaitre, et la vie des entreprises qui va se compliquer.

ah putain que ça fait du bien, enfin quelqu'un de sensé ! smile.gif


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Bprod
post Sun 4 Nov 2012, 19:43
Post #30


Rookie
*

Group: Members
Posts: 40
Joined: 05-Jan 07
From: Amiens - FR
Member No.: 86,965




Lionel je comprends bien ta réponse. Pour moi, choisir est un luxe que je n'ai pas pour le moment. . . affaire à suivre donc. Merci pour les réponses constructives en tout cas. Les autres...
Go to the top of the page
 
+Quote Post

4 Pages V  < 1 2 3 4 >
Reply to this topicStart new topic
1 User(s) are reading this topic (1 Guests and 0 Anonymous Users)
0 Members:

 

Lo-Fi Version - Thu 14 Dec 2017, 07:12
- © 440 Forums 2011