MacMusic.org  |  PcMusic.org  |  440Software  |  440Forums.com  |  440Tv  |  Zicos.com  |  AudioLexic.org
Loading... visitors connected
4 Pages V   1 2 3 > »   
Reply to this topicStart new topic
> Ingénieur Du Son Studio En Association / Intermittence, Comment Faire?
Bprod
post Thu 30 Aug 2012, 22:37
Post #1


Rookie
*

Group: Members
Posts: 40
Joined: 05-Jan 07
From: Amiens - FR
Member No.: 86,965




Bonjour à tous,

Voici ma situation. Je suis technicien son, et travaille aussi bien en sono qu'en studio. Je suis néanmoins spécialisé en studio et ai investis au fil des années dans du matériel.
Je suis en passe d'obtenir mon statut.
J'aimerai promouvoir le coté studio de mon activité tout en restant intermittent du spectacle. Ma problématique est donc: Pouvoir faire de la pub (donc avoir une existence légale), facturer, et me déclarer en tant qu'intermittent.
Dans un premier temps, je ne souhaite pas gérer mes payes.
Selon vous, votre propre expérience:
Est il (légalement) possible: de facturer avec une asso A (la mienne, qui permettrait de promouvoir mon activité) et qu'une asso B facture l'asso A afin de m'éditer des fiches de payes (et tout ce qui va avec)?
l'asso "B" doit elle obligatoirement avoir un code NAF correspondant à l'activité enregistrement phono et édition musicale (5920Z?)
Avez vous connaissance d'asso offrant ce genre de service? Je sais qu'il existe bon nombre d'asso de traitement de salaire, mais dans mon cas précis, je ne sais pas, et ne trouve pas vraiment.
Quelqu'un travaille t'il de cette manière?

question un peu subsidiaire: Si ce schéma est possible, comment assurer tout mon matériel?

un vrai casse tête...

d'avance merci!
Go to the top of the page
 
+Quote Post
heral
post Sat 1 Sep 2012, 09:24
Post #2


Moderateur Bouffon
Group Icon

Group: Moderators
Posts: 3,894
Joined: 06-Dec 00
From: Montpellier - FR
Member No.: 22




Citation (Bprod @ jeu. 30 août 2012, 22:37) *
Quelqu'un travaille t'il de cette manière?

hello, je me permets une réponse cool.gif

tu veux faire de la pub, facturer et être intermittent, il y a des choses que l'on ne peut pas associer dans ta recette économique

ton problème est avant tout, un problème de lien de subordination.

si je lis à peu près entre les lignes, je comprends que tu dois être président de ton association, ou au moins au bureau.
donc, tu voudrais être un salarié, mais sans avoir un "patron" ( celui qui paye et donne les ordres) , puisque celui ci , c'est toi ?

tu cherches donc une autre entité juridique, qui , elle, pourra jouer ce role de "donneur d'ordre" , c'est juste ?
c'est une une sorte de montage en fait ?

ce problème se pose dès qu'il y a du materiel en jeu.....comment le facturer? devons nous l'inclure dans la prestation d'intermittent et donc payer des charges dessus ?

bref, c'est pas facile ...


[mode réac ON] personnellement, il me semble assez border line de voir un chef d'entreprise en herbe (une association est une entreprise) bénéficier du statut d'intermittent, mais je te rassure, tu n'es pas le seul, il y a un paquet de gens dans ce cas rolleyes.gif

alors oui, ton montage économique doit être légal, mais je trouve que c'est quand même pas folichon tongue.gif

[mode réac / OFF]







--------------------
le heral, parce que je le vaurien
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Bprod
post Sat 1 Sep 2012, 10:27
Post #3


Rookie
*

Group: Members
Posts: 40
Joined: 05-Jan 07
From: Amiens - FR
Member No.: 86,965




Citation (heral @ sam. 1 sept. 2012, 09:24) *
Citation (Bprod @ jeu. 30 août 2012, 22:37) *
Quelqu'un travaille t'il de cette manière?

hello, je me permets une réponse cool.gif

tu veux faire de la pub, facturer et être intermittent, il y a des choses que l'on ne peut pas associer dans ta recette économique

ton problème est avant tout, un problème de lien de subordination.

si je lis à peu près entre les lignes, je comprends que tu dois être président de ton association, ou au moins au bureau.
donc, tu voudrais être un salarié, mais sans avoir un "patron" ( celui qui paye et donne les ordres) , puisque celui ci , c'est toi ?

tu cherches donc une autre entité juridique, qui , elle, pourra jouer ce role de "donneur d'ordre" , c'est juste ?
c'est une une sorte de montage en fait ?

ce problème se pose dès qu'il y a du materiel en jeu.....comment le facturer? devons nous l'inclure dans la prestation d'intermittent et donc payer des charges dessus ?

bref, c'est pas facile ...


[mode réac ON] personnellement, il me semble assez border line de voir un chef d'entreprise en herbe (une association est une entreprise) bénéficier du statut d'intermittent, mais je te rassure, tu n'es pas le seul, il y a un paquet de gens dans ce cas rolleyes.gif

alors oui, ton montage économique doit être légal, mais je trouve que c'est quand même pas folichon tongue.gif

[mode réac / OFF]



Salut Heral,
merci de ta réponse!
Je suis conscient que ce "montage" n'est pas folichon, j'ai juste pas encore trouvé de solution plus adaptées pour le moment..

Alors, non je ne suis pas président ou quoi que ce soit dans cette association, puisqu'elle n'existe pas encore. Et je n'ai pas l'intention de l'être.
La raison pour laquelle je souhaite passer par une autre asso n'est pas là. C'est juste que je n'ai pas envie d'avoir à gérer les payes et mettre en place ce système alors que des assos le font en toute légalité.
Mais à terme le but est d'éditer les payes au sein de l'asso, si elle se développe assez, que ça en vaut la peine.
La problematique est que je travaille majoritairement comme intermittent du spectacle (sonorisation , etc), j'ai donc pas le choix que de continuer dans cette voix, malheureusement. J'ai déjà tenté l'auto-entreprise, mais les revenus qui en découlaient ne suffisaient pas pour en vivre, pire, j'ai perdu des contacts avec qui je travaillais au préalable comme intermittent, ils refusaient de m'engager sur facture, y voyant une sorte de concurrence déloyale, la mort du statut d'intermittent, etc. Ce qui, quelque part, peu se comprendre.

voila en gros..!
Go to the top of the page
 
+Quote Post
heral
post Sat 1 Sep 2012, 10:56
Post #4


Moderateur Bouffon
Group Icon

Group: Moderators
Posts: 3,894
Joined: 06-Dec 00
From: Montpellier - FR
Member No.: 22




Citation (Bprod @ sam. 1 sept. 2012, 10:27) *
Alors, non je ne suis pas président ou quoi que ce soit dans cette association, puisqu'elle n'existe pas encore. Et je n'ai pas l'intention de l'être.
La raison pour laquelle je souhaite passer par une autre asso n'est pas là. C'est juste que je n'ai pas envie d'avoir à gérer les payes et mettre en place ce système alors que des assos le font en toute légalité.

il y a un truc que je pige pas wink.gif
puisque tu vas devenir intermittent et que tu veux pas gérer les payes, pourquoi fichtre, tu veux monter une association, puisque ce sont déjà les boites qui t'emploient qui font ces salaires blink.gif

de plus tu as dit :
Citation (Bprod @ sam. 1 sept. 2012, 10:27) *
J'ai déjà tenté l'auto-entreprise, mais les revenus qui en découlaient ne suffisaient pas pour en vivre, pire, j'ai perdu des contacts avec qui je travaillais au préalable comme intermittent, ils refusaient de m'engager sur facture, y voyant une sorte de concurrence déloyale, la mort du statut d'intermittent, etc. Ce qui, quelque part, peu se comprendre.

si tu passes par une association, tu factureras ton travail tout comme tu le faisais avec ton auto-entreprise ....donc les boites qui t'emploient te feront le même retour ....
je ne vois pas où est ton interet à passer par une association unsure.gif


--------------------
le heral, parce que je le vaurien
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Bprod
post Sat 1 Sep 2012, 11:22
Post #5


Rookie
*

Group: Members
Posts: 40
Joined: 05-Jan 07
From: Amiens - FR
Member No.: 86,965




Citation (heral @ sam. 1 sept. 2012, 10:56) *
Citation (Bprod @ sam. 1 sept. 2012, 10:27) *
Alors, non je ne suis pas président ou quoi que ce soit dans cette association, puisqu'elle n'existe pas encore. Et je n'ai pas l'intention de l'être.
La raison pour laquelle je souhaite passer par une autre asso n'est pas là. C'est juste que je n'ai pas envie d'avoir à gérer les payes et mettre en place ce système alors que des assos le font en toute légalité.

il y a un truc que je pige pas wink.gif
puisque tu vas devenir intermittent et que tu veux pas gérer les payes, pourquoi fichtre, tu veux monter une association, puisque ce sont déjà les boites qui t'emploient qui font ces salaires blink.gif

de plus tu as dit :
Citation (Bprod @ sam. 1 sept. 2012, 10:27) *
J'ai déjà tenté l'auto-entreprise, mais les revenus qui en découlaient ne suffisaient pas pour en vivre, pire, j'ai perdu des contacts avec qui je travaillais au préalable comme intermittent, ils refusaient de m'engager sur facture, y voyant une sorte de concurrence déloyale, la mort du statut d'intermittent, etc. Ce qui, quelque part, peu se comprendre.

si tu passes par une association, tu factureras ton travail tout comme tu le faisais avec ton auto-entreprise ....donc les boites qui t'emploient te feront le même retour ....
je ne vois pas où est ton interet à passer par une association unsure.gif


Parce que pour les enregistrements je m'adresse pas à des boites, mais à des particuliers, des groupes, qui ne peuvent pas me payer en cachets!
L'asso servirait uniquement pour les enregistrements, donc j'ai pas ce genre de retours de la part de mes "clients studio" (mais plus de la part de professionnels qui m'embauchaient en sono par ex).
La dernière raison pour laquelle je voudrais créer une asso, est que je voudrais pouvoir faire de la pub, promouvoir l'activité, site web et compagnie!
Go to the top of the page
 
+Quote Post
heral
post Sun 2 Sep 2012, 09:55
Post #6


Moderateur Bouffon
Group Icon

Group: Moderators
Posts: 3,894
Joined: 06-Dec 00
From: Montpellier - FR
Member No.: 22




Citation (Bprod @ sam. 1 sept. 2012, 12:22) *
La dernière raison pour laquelle je voudrais créer une asso, est que je voudrais pouvoir faire de la pub, promouvoir l'activité, site web et compagnie!

attention , je rappelle que le président d'une association est responsable de sa structure sans aucune limitation (financière, juridique...)
il ne faut pas oublier que tout membre du bureau (président, trésorier...) ne peut être salarié de l'association.

ce qui sous entend, dans ton cas, un(e) président(e) nommé(e) par toi, en qui tu as totale confiance unsure.gif

j'ai par exemple vu de mes yeux vus, un pote qui, ayant trompé sa femme wub.gif , hélas pour lui présidente "fantome" de son association qui bien sur, le salariait, a vu partir tout le materiel vers une autre association, et ce à titre gracieux , bien sur tongue.gif tongue.gif tongue.gif

et du matériel....il en avait vraiment beaucoup !!!

et puis dans le mot "association" , il y a quand même la notion de "plusieurs personnes" , monter une association seul, c'est quand même un peu strange tongue.gif


bon voila, c'était à peu près tout , je laisse la parole à mes petits camarades wink.gif




--------------------
le heral, parce que je le vaurien
Go to the top of the page
 
+Quote Post
lionel2p
post Mon 3 Sep 2012, 07:55
Post #7


Hero
*******

Group: Members
Posts: 1,276
Joined: 07-Nov 03
From: La Cité Radieuse - FR
Member No.: 28,427




Hello Bprod

L'énoncé de ton problème est déjà ambigu...

Tu es en passes de devenir intermittent, tu dis qu'en auto entrepreneur les gens trouvent que c'est déloyal (ce que je ne trouve pas, c'est une vue de l'esprit) et tu voudrais avoir le "beurre et l'argent du beurre" en gros.

1- C'est pas légal de toute façon, même avec une personne de paille, que ce soit en société ou asso. Tu ne peux être intermittent et générer des cahets sur une structure dont tu détiens pour de vrai ou "de fait" la majorité du capital ou de l'activité.

2- Rien ne t'empêche d'avoir une société type SARL (ça ne coûte plus rien aujourd'hui à faire tourner) ou simplement auto-entrepreneur pour ton activité studio et entretenir ton statut en faisant des piges pour d'autres société en intermittent, ça c'est légal. Tu cumuleras juste deux statuts et il te faut déclarer tes revenus d'activité indépendant aux caisses d'intermittent. L'avantage d'une petite SARL, c'est que justement tu peux faire ta pub, facturer, sans pour autant te salarier et déclarer des revenus complémentaires pour ne pas perturber les caisses d'intermittent. Tu peux te sortir des bénéfs en fin d'année, un bonus, si tu as fait quelques missions correctement rémunérées.

Et puis maintenant, avec la certification sociale, tu ne pourras te sortir des cachets de ta boite, même avec un gérant de paille...


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Bprod
post Mon 3 Sep 2012, 17:17
Post #8


Rookie
*

Group: Members
Posts: 40
Joined: 05-Jan 07
From: Amiens - FR
Member No.: 86,965




Citation (lionel2p @ lun. 3 sept. 2012, 08:55) *
Hello Bprod

L'énoncé de ton problème est déjà ambigu...

Tu es en passes de devenir intermittent, tu dis qu'en auto entrepreneur les gens trouvent que c'est déloyal (ce que je ne trouve pas, c'est une vue de l'esprit) et tu voudrais avoir le "beurre et l'argent du beurre" en gros.

1- C'est pas légal de toute façon, même avec une personne de paille, que ce soit en société ou asso. Tu ne peux être intermittent et générer des cahets sur une structure dont tu détiens pour de vrai ou "de fait" la majorité du capital ou de l'activité.

2- Rien ne t'empêche d'avoir une société type SARL (ça ne coûte plus rien aujourd'hui à faire tourner) ou simplement auto-entrepreneur pour ton activité studio et entretenir ton statut en faisant des piges pour d'autres société en intermittent, ça c'est légal. Tu cumuleras juste deux statuts et il te faut déclarer tes revenus d'activité indépendant aux caisses d'intermittent. L'avantage d'une petite SARL, c'est que justement tu peux faire ta pub, facturer, sans pour autant te salarier et déclarer des revenus complémentaires pour ne pas perturber les caisses d'intermittent. Tu peux te sortir des bénéfs en fin d'année, un bonus, si tu as fait quelques missions correctement rémunérées.

Et puis maintenant, avec la certification sociale, tu ne pourras te sortir des cachets de ta boite, même avec un gérant de paille...



En fait, pour préciser mon propos, le problème que j'ai rencontré en tant qu'auto-entrepreneur auprès des intermittents étaient qu'ils voyaient en moi "la materialisation de leurs craintes"... Et oui, on entends tous ça et là que le statut d'auto entrepreneur va remplacer à terme le statut d'intermittent.

Pour la certification sociale, je veux bien que tu m'explique, parce que je connais pas , je sais pas de quoi tu parles.

Quant au cumul AE + intermittence, bien sur que j'y ai pensé et me suis renseigné. Après avoir fait le tour des forums sur le sujet et demandé aux pole emploi / ursaff le possibilité et le fonctionnement du cumul, personne est capable de dire la même chose. L'impression globale pour le coup, c'est que je perdais majeur partie de mon indemnisation a cause de l'AE.
Mais pour ça, c'est pareil, si quelqu'un peut éclairer ma lanterne, je suis preneur.
Pour les SARL, je connais pas vraiment le fonctionnement, comment est-ce que ca peut ne pas perturber l'intermittence? Et comment ca "ca coute plus rien"?? quid des charges? de la taxe pro ou equivalent?
Je cherche pas a avoir le beurre ou l'argent du beurre, même si je peux admettre que c'est ce qu'il peut paraître, je cherche juste a concilier deux facettes de mon activité, sachant que je ne peux évidement pas arreter l'une ou l'autre sans être sur la paille..


Go to the top of the page
 
+Quote Post
Mr.T
post Mon 3 Sep 2012, 18:13
Post #9


SuperHero
********

Group: Members
Posts: 9,465
Joined: 04-Nov 01
From: Paris - FR
Member No.: 2,244




Citation (Bprod @ lun. 3 sept. 2012, 17:17) *
Et oui, on entends tous ça et là que le statut d'auto entrepreneur va remplacer à terme le statut d'intermittent.

Quant au cumul AE + intermittence, bien sur que j'y ai pensé et me suis renseigné. Après avoir fait le tour des forums sur le sujet et demandé aux pole emploi / ursaff le possibilité et le fonctionnement du cumul, personne est capable de dire la même chose.

Je ne sais pas d'où tu tiens tout ça mais c'est un peu n'importe quoi.
Ce qu'on entend bcp et qui pourrait arriver, c'est que l'intermittence se transforme en interim. Personne n'a jamais sous-entendu que l'AE pourrait remplacer l'intermittence!...

Concernant le cumul, c'est assez simple: tu ne peux pas te mettre en auto-entrepreneur pour la même activité que celle que tu pratique en tant qu'intermittent. Ce qui n'empêche en rien de te dire sonorisateur en intermittence (c'est un ex, j'ai toujours pas bien compris ce que tu faisais) et mixeur post prod en AE (c'est encore un ex.).
En revanche, je ne crois pas dire de bétise en disant que la location de matériel ne peut entrer dans l'AE.

Bienvenue chez Kafka.


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Bprod
post Mon 3 Sep 2012, 22:18
Post #10


Rookie
*

Group: Members
Posts: 40
Joined: 05-Jan 07
From: Amiens - FR
Member No.: 86,965




Citation (Mr.T @ lun. 3 sept. 2012, 19:13) *
Citation (Bprod @ lun. 3 sept. 2012, 17:17) *
Et oui, on entends tous ça et là que le statut d'auto entrepreneur va remplacer à terme le statut d'intermittent.

Quant au cumul AE + intermittence, bien sur que j'y ai pensé et me suis renseigné. Après avoir fait le tour des forums sur le sujet et demandé aux pole emploi / ursaff le possibilité et le fonctionnement du cumul, personne est capable de dire la même chose.

Je ne sais pas d'où tu tiens tout ça mais c'est un peu n'importe quoi.
Ce qu'on entend bcp et qui pourrait arriver, c'est que l'intermittence se transforme en interim. Personne n'a jamais sous-entendu que l'AE pourrait remplacer l'intermittence!...

Concernant le cumul, c'est assez simple: tu ne peux pas te mettre en auto-entrepreneur pour la même activité que celle que tu pratique en tant qu'intermittent. Ce qui n'empêche en rien de te dire sonorisateur en intermittence (c'est un ex, j'ai toujours pas bien compris ce que tu faisais) et mixeur post prod en AE (c'est encore un ex.).
En revanche, je ne crois pas dire de bétise en disant que la location de matériel ne peut entrer dans l'AE.

Bienvenue chez Kafka.



Nan, c'est pas nimporte quoi, y'a des gens que ça arrange plus d'embaucher des Auto entrepreneur plutôt que des intermittents, comme ça les arrangeait avant d'embaucher des intermittents plutôt que de créer des postes! C'est une tendance! Ca m'est arrivé personnelement d'ailleurs.
Après oui, je suis d'accord avec toi, on entends parler d'interim. Mais là n'est pas le débat.
Pour ce qui est des intitulés, je suis au courant. Là ou ça se complique , c'est sur les calculs du taux, et des indemnités journalières. Comment l'auto entreprise rentre en compte dans ce calcul..
Voila..
Go to the top of the page
 
+Quote Post

4 Pages V   1 2 3 > » 
Reply to this topicStart new topic
1 User(s) are reading this topic (1 Guests and 0 Anonymous Users)
0 Members:

 

Lo-Fi Version - Mon 16 Oct 2017, 23:02
- © 440 Forums 2011