MacMusic.org  |  PcMusic.org  |  440Software  |  440Forums.com  |  440Tv  |  Zicos.com  |  AudioLexic.org
Loading... visitors connected
8 Pages V  < 1 2 3 4 > »   
Reply to this topicStart new topic
> Paroles, Paroles, Paroles..., Français, anglais ou hongromaltèque ?
Cyrarno
post Mon 3 Apr 2006, 09:28
Post #11


Member
**

Group: Members
Posts: 73
Joined: 22-Mar 06
From: GUILLIGOMARC'H - FR
Member No.: 78,495




Le yaourt fait partie des outils bien pratiques dans la mesure où l'on crée d'abord la musique puis les paroles (mon cas). Et naturellement, le yaourt "anglais" s'impose. C'est Mathieu Bogaerts qui arrive avec talent à improviser un yaourt "français". Difficile de prendre autant de distance avec sa propre langue.

Tiens d'ailleurs, comment fonctionnez-vous : musique puis paroles ou paroles puis musique ?

(message personnel à l'attention de Mr T en espérant que tout le monde le lira deux fois plutôt qu'une : ton morceau "a real mother fucker" est un pur régal et le clip se croque sans fin ! Merci pour ça, Mathieu. Aaaaaaaaaargh merdre, on avait dit pas de prénom !!!!!!).


--------------------
Rien ne me plaît plus que le son de la guimbarde. Hormis le son d'un chat dans un mixer, bien sûr.

PowerBook G4 1.33 Ghz + Préamp VTB1V + Micro B1 + Keystation 49e + 10 doigts
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Banned
post Mon 3 Apr 2006, 09:53
Post #12


SuperHero
********

Group: Members
Posts: 2,190
Joined: 05-Apr 01
From: PUYVERT - FR
Member No.: 419




Pour coller un texte français à une mélodie, 'faut être un Fauque ou un Bergman.
Si vous voulez vous faire moins c..., écrivez d'abord vos paroles, puis la mélodie viendra toute seule, les accents seront bien placés, les respirations se feront aux bons endroits, le texte ne sera pas charcuté et gardera tout son sens.
L'inverse (mélodie d'abord, paroles après) est un travail de fou, on cherche la diphtongue se rapprochant de la version yaourt qu'on a dans la tête, on épluche le dico de rimes pour trouver des mots pas forcément très heureux,... Et tout ça pour un résultat moyen: certains mots se retrouvent coupés en deux à cause d'une longue note, d'autres sont contractés pour tenir dans la phrase, des mots sans importance (articles, prépositions, E muets...) tombent sur les accents forts, et à vouloir faire "sonner " le texte, son sens n'a plus grand interêt... à moins qu'on s'appelle Goldman. Nan, pour ceux qui ont du mal, prenez la première option, ça ira tou seul.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
blek
post Mon 3 Apr 2006, 10:05
Post #13


Ned Teach
********

Group: Members
Posts: 3,882
Joined: 26-May 03
From: Rouen - FR
Member No.: 18,576




QUOTE (Cyrarno @ Apr 3 2006, 09:28)
Tiens d'ailleurs, comment fonctionnez-vous : musique puis paroles ou paroles puis musique ?

Les deux ! Mais quand j'écris avant de composer, la chanson devient souvent "bavarde" donc maintenant j'ai plutôt tendance à trouver la mélodie avant. Curieusement, je trouve que ce n'est pas le même travail.
tongue.gif Le yaourt est pour moi une "langue" à part entière… qui peut être colorée d'anglais.

Mr.T nous dit baigner dans l'anglais, sa chanson A Real Motherfucker en est la preuve réussie (et pas seulement sur ce plan). On sait bien que tout ça est une question de feeling, le mien me porte vers le français sans me rendre sectaire pour autant. cool.gif


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Mr.T
post Mon 3 Apr 2006, 10:32
Post #14


SuperHero
********

Group: Members
Posts: 9,465
Joined: 04-Nov 01
From: Paris - FR
Member No.: 2,244




J'ai fait plus que "baigner" puisque mes vieux donnaient eux mêmes bcp plus dans l'anglo-saxon que dans le frenchy.
Perso, c'est musique d'abord, paroles ensuite... D'où la pauvreté des paroles d'ailleurs! (-;
Je commence effectivement toujours par du "yaourt" (mais déjà avec des vrais mots anglais, pas du n'importe quoi) qui, bizarrement, finit souvent, en partie, par rester en "def"... Une sorte d'écriture automatique mentale en somme...
Mais bon, j'ai jamais eu l'ambition d'être un grand parolier... Pou moi, les paroles ne sont presque qu'un "support" au chant. C'est musique avant tout ici. Chacun son truc.

Au passage, j'avancerais bien la théorie comme quoi le français ne se prête qu'à des paroles "parlées" et non chantées (cf Gainsbourg, Bashung, Higelin, and co) mais des trublions du type Rita Mitsouko, Noir Désir, Mano Negra ou, plus récemment M, ont eu la mauvaise idée de prouver le contraire. Salops!


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
blek
post Mon 3 Apr 2006, 10:58
Post #15


Ned Teach
********

Group: Members
Posts: 3,882
Joined: 26-May 03
From: Rouen - FR
Member No.: 18,576




Et Trenet, Piaf, Montand, Chevalier, Souchon, Goldman, Leforestier et j'en passe… nous ont offert des mélodies à n'en plus finir, non ? wink.gif


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Cyrarno
post Mon 3 Apr 2006, 13:14
Post #16


Member
**

Group: Members
Posts: 73
Joined: 22-Mar 06
From: GUILLIGOMARC'H - FR
Member No.: 78,495




Amusantes les différences de fonctionnement sachant, bien évidemment, qu'il n'existe pas de règle maîtresse. C'est ce qui ressortait de "Système Disques" (France Inter, Wally) d'il y a quelques mois : deux compositeurs s'accordaient à dire que cela dépendait de chaque personne et de chaque moment.

QUOTE
Pour moi, les paroles ne sont presque qu'un "support" au chant. C'est musique avant tout ici. Chacun son truc.


D'accord avec toi bien que cela ne doit pas entraîner des paroles à la Lorie. Brassens (Georges, pas Lucien qui n'a jamais rien fait de sa vie et est mort inconnu) considérait que les paroles ne revêtaient que peu d'importance (un comble !) et que seule la musique primait. Comme Jean-Michel Jarre.

Pardon.


--------------------
Rien ne me plaît plus que le son de la guimbarde. Hormis le son d'un chat dans un mixer, bien sûr.

PowerBook G4 1.33 Ghz + Préamp VTB1V + Micro B1 + Keystation 49e + 10 doigts
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Mr.T
post Mon 3 Apr 2006, 13:17
Post #17


SuperHero
********

Group: Members
Posts: 9,465
Joined: 04-Nov 01
From: Paris - FR
Member No.: 2,244




QUOTE
Et Trenet, Piaf, Montand, Chevalier, Souchon, Goldman, Leforestier et j'en passe… nous ont offert des mélodies à n'en plus finir, non ? 

Ouais, mais là, c'est pas trop mon style perso (à part pour la Piaf et qqls trucs de Souchon)... Je parlais de musiques plus récentes... Rock, funk, pop, électro, tout ça...

PS: ah oui, au fait, merci pour les compliments sur le clip.

This post has been edited by Mr.T: Mon 3 Apr 2006, 13:18


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
blek
post Mon 3 Apr 2006, 14:17
Post #18


Ned Teach
********

Group: Members
Posts: 3,882
Joined: 26-May 03
From: Rouen - FR
Member No.: 18,576




Ouh là là, le funk, à faire sonner en français, c'est pas de la tarte ! J'en parle en connaissance de cause : c'est une de mes marottes !
Ce n'est d'ailleurs pas un genre très prisé dans l'Hexagone. De mémoire, je citerai Le Youki de Gotainer et Cargo de nuit d'Axel Bauer. (Si vous avez des exemples pour m'éclairer, ils sont les bienvenus).

Les paroles sont aussi la musique d'une chanson.


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
pesji
post Mon 3 Apr 2006, 14:25
Post #19


Maniac Member
******

Group: Members
Posts: 871
Joined: 03-Feb 03
From: Mulhouse - FR
Member No.: 11,371




QUOTE (Cyrarno @ Mar 29 2006, 09:32)
Bon, les p'tits gars —et les filles aussi—, j'ai une grave question que je m'en vais vous soumettre. Restez là, c'est une image.

J'adore la langue française pour sa richesse, sa subtilité, sa beauté, sa finesse et ses infinies possibilités...

Or, quand j'écris des paroles ou compose une chanson, je ne peux m'empêcher de verser dans l'anglais, plus fluide à mes oreilles.

Quel est votre point de vue ?

Curieux et intéssant topic wink.gif Si je fais un truc blues ou vaguement soul (ca m'arrive) c'est en anglais je me pose même pas la question par contre si c'est un truc acoustique alors là j'ai plus de facilité avec le francais mais bon je ne suis pas parfaitement bilingue (dans la mesure ou je ne pense pas complètement en anglais)

Pesji aka Jipes cool.gif


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Mr.T
post Mon 3 Apr 2006, 14:33
Post #20


SuperHero
********

Group: Members
Posts: 9,465
Joined: 04-Nov 01
From: Paris - FR
Member No.: 2,244




QUOTE (blek @ Apr 3 2006, 14:17)
De mémoire, je citerai Le Youki de Gotainer et Cargo de nuit d'Axel Bauer. (Si vous avez des exemples pour m'éclairer, ils sont les bienvenus).

Cargo de Nuit, du Funk?... Tu vas loin là!... (-;
Y'a des trucs des Rita qui se rapprochent nettement plus du Funk (de mémoire: "Andy", "Au fond du couloir" quoiqu'aussi proche d'un truc purement "africain, ou "Y'a de la haine" à sa manière...), il me semble aussi que les Négresses vertes ou la Mano avaient taté du Funk avec un certain succès (pas de titre en tête) et, plus récemment, le premier album de Sinclair n'était pas si catastrophique que ça finalement (contrairement à la suite).
Mais c'est clair qu'avec le Rock, le Funk est sans conteste le style le plus propice à donner lieu à des paroles ridicules proches de l'insupportable.

EDIT: j'en aurais presque oublié FFF qui en avait fait son fond de commerce. C'est sûr, les paroles étaient pas franchement le point fort de leur musique mais ça avait le mérite de "passer".

This post has been edited by Mr.T: Mon 3 Apr 2006, 14:52


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post

8 Pages V  < 1 2 3 4 > » 
Reply to this topicStart new topic
1 User(s) are reading this topic (1 Guests and 0 Anonymous Users)
0 Members:

 

Lo-Fi Version - Mon 23 Oct 2017, 00:06
- © 440 Forums 2011